terrasse-bois-construction

La construction de votre terrasse en bois : les étapes

Total
0
Shares

Les étapes à suivre pour construire une terrasse en bois

Une terrasse en bois est un véritable lieu de vie. Considérée comme une extension de la maison où se croisent la convivialité d’été et la douceur d’hiver, la terrasse en bois permet aux familles de se réunir, de profiter de moments privilégiés et recevoir des amis.

Une terrasse en bois vous tente, mais vous ne savez pas par où commencer ? Voyons ensemble les étapes à suivre pour réussir la construction de votre propre terrasse en bois en toute quiétude… Du permis de construire à vos pieds qui foulent la chaleur du bois pendant les premiers jours d’été, nous verrons comment déterminer votre objectif et le chemin à suivre pour l’atteindre.

construction d
Construction d’une terrasse en bois composite fiberon Horizon sur sol dur

Étape 1 : la réglementation liée à la construction d’une terrasser en bois

Transformer un rêve en projet demande déjà quelques éléments de réalité. Mais transformer le projet en objectif est un pas supplémentaire. Si vous êtes arrivé ici, l’étape du rêve a déjà été franchie. Vous faites des recherches pour confirmer ou infirmer la possibilité d’une telle réalisation.

Pour commencer, il faut savoir que vous ne pouvez pas construire une terrasse en bois comme bon vous semble, même si vous êtes propriétaire. Il existe une réglementation qui peut bloquer cette réalisation.

Dans un premier temps, il faut distinguer les 4 types de terrasse  :

  • Terrasse de plain-pied
  • Terrasse sous auvent
  • Terrasse surélevée (> 60cm)
  • Toit – Terrasse

se référer à l’article sur la réglementation des terrasse en bois

Les documents de dépôt et de déclaration de trvaux sont disponibles auprès de votre mairie. Ce sont les mairies des communes de résidences qui délivrent (ou non) les autorisations de travaux et de construction. Votre dossier est examiné par un responsable ou une commission et la décision est rendue. Pensez à présenter des plans soignés et finement réalisés. Il est recommandé de requérir aux services d’un architecte pour limiter les erreurs et corriger si nécessaire.

Étape 2 : Déterminer la structure de votre terrasse en bois

Pendant le passage de votre dossier auprès de votre mairie (qui peut prendre jusqu’à 3 mois en fonction de la charge de travail du service urbanisme), commencez à examiner les différentes solutions qui s’offrent à vous pour votre projet de terrasse en bois.

Il convient de distinguer plusieurs mode constructif en fonction de la nature de votre sol :

  • construction d’une terrasse en bois sur une dalle béton
  • construction d’une terrasse en bois sur un sol stabilisé
  • construction d’une terrasse en bois sur un sol non stabilisé

La pose sur un sol en béton est la plus facile, car les lambourdes peuvent être directement fixées sur le béton à l’aide de chevilles à frapper , tout en maintenant un jeu sous les lambourdes avec des cales plates, crantées ou en caoutchouc.

pose sur lambourde

La pose sur un sol stabilisé peut être réalisé avec des pots réglables de différentes tailles , tel les plots NIVO® qui se vissent sur les lambourdes en pin traitées autoportantes. Les plots ne doivent pas être espacées de plus de 65 cm pour être en conformité avec le DTU 51-4, et assurer ainsi une bonne répartition des charges sur le sol. Au delà de 65cm, il y a un risque d’enfoncement des flasques des plots.

pln de pose des lambourdes sur plot et sol stabilisé

 

Entraxe entre les plots

La pose sur un sol non stabilisé ; herbe, terre, gazon est la plus délicate. Il nécessite l’emploie de vis de fondation NIVO® pour permettre un bon ancrage sur le sol. Ces vis espacées tous les 2 mètres peuvent soutenir des solives en pin traitée de 45x145mm de section sur lesquelles reposent un lit de lambourdes de 60x80mm. Cette technique appelé “double lambourdage” a l’avantage de permettre un calage et une mise à niveau plus rapide de l’ouvrage et aussi d’assurer une parfaite ventilation en sous face de la terrasse.

Vis de fondation NIVO - double lambourdage

Sachez qu’il existe des logiciels gratuit comme “Sketchup” qui permettent de projeter en 3 dimensions, les plans de votre future terrasse, comme . Si vous n’êtes pas familier de ces technologies, la prise en main peut être compliquée, mais avec de la patience et de l’assiduité, vous pouvez le faire.

Étape 3 : Sélection du platelage (les lames de terrasse)

Lorsque les formalités et les barrières administratives ont été franchies avec succès, vous pouvez entamer la construction et vous intéresser aux matériaux utilisés pour votre terrasse.

Il existe de nombreuses lames de terrasse en bois qui peuvent être classées en 2 grandes familles :

  • les bois naturels : résineux et bois durs
  • les bois naturels modifiés
    • bois thermotraités (à haute température)
    • bois traité en autoclave aux sels de cuivre
    • bois imprégné , densifié et thermo-chauffés
  • les bois composites : mélange de bois et d’un composant plastique du type :
    • PVC
    • Polyéthylène Haute Densité PEHD
    • Polypropylène Haute densite (PPHD)

En fonction de votre budget , de l’aspect esthétique, du vieillissement, du niveau d’entretien,  vous pourrez trouver la lames de terrasse la plus adapté à votre besoin.

A noter un forte percée des bois modifiés du type thermopin , traitement Haute Température à 200°C qui permet de rendre le bois plus stable dans le temps et aussi plus durable.

Coté composite , on note l’avancé des bois co-extrudés qui présentent l’avantage de garder leur couleur dans le temps et de réduire l’entretien au minimum , car sont garantis sans taches.

Vous trouverez de nombreux exemples de terrasse sur notre site. Et si vous avez des questions particulières sur votre construction, vous pouvez nous contacter., ou bien faire appel à notre site partenaire www.decklinea.com qui propose une très grande sélection de bois naturel, bois modifiés et bois composite de haute qualité. Nos conseillers vous guident dans le meilleur choix de lames de terrasse, en prenant compte de nombreux paramètres (y compris votre budget alloué pour la construction de votre terrasse). Chaque essence pour lame de terrasse en bois présente ses avantages et ses inconvénients. C’est finalement à vous de choisir.

L’outillage et les accessoires de pose est également à prévoir (plots, supports, visseries, outils spécifiques, matériel de transport, etc.) Lors de l’établissement de nos devis, nous veillons toujours à ajouter ces éléments. Sans vis, net gabarit d perçage il devient compliqué de monter votre terrasse non ?

Étape 4 : l’installation finale de la terrasse

La pose et l’installation sont des moments délicats qu’il est tout à fait possible d’envisager à faire soi-même, même si vous n’êtes pas  un bricoleur aguerri et que vous ne maîtrisez pas parfaitement la construction d’une terrasse en bois.

La pose s’effectue en plusieurs étapes : dalle — structure — lame — garde-corps et éclairage — finitions.

Dans cette étape, nos installateurs se tiennent à votre disposition pour l’installation de votre terrasse en bois. Il ne vous restera plus qu’à en profiter avec votre famille et vos amis le moment venu. Pour garantir sa longévité, quelques gestes d’entretien et de nettoyage sont toutefois nécessaires.

Étape 5 : Conseils d’entretien et de nettoyage de votre nouvelle terrasse en bois

Concernant les lames de bois d’extérieur, il faut savoir qu’elles grisent. C’est un phénomène tout à fait normal et naturel. Le bois est un matériau chaud et vivant. Il gonfle avec l’humidité de l’air et se rétracte en été. A terme quelque soit l’essence , de petites fentes (gerces) vont apparaitre.   Il prendra aussi une jolie paine grise.

Pour conserver plus longtemps la teinte naturelle du bois, vous trouverez, dans le commerce, des produits spécifiques comme les saturateurs. À raison d’une fois par an, entretenez vos lames de terrasse en bois naturel.

Les bois composites, quant à eux, demandent moins d’entretien. Inutile de passer un dégriseur ou un saturateur.

Le nettoyage des bois est également très simple :

  • ne pas utiliser de nettoyeur haute pression trop près sur votre terrasse (cela relève les fibres du bois et peut ainsi abîmer les essences de bois les plus fragiles)
  • utiliser de l’eau tiède et de la lessive type St Marc et brosser avec un balai manuel
  • pour les tâches rebelles, essayer un savon doux et un chiffon (le savon noir peut faire des merveilles)
  • nettoyer soigneusement la terrasse après chaque hiver (le printemps est une bonne saison) pour éradiquer les mousses et éviter la glissance.

A noter que les bois composite co-extrudé  ne nécessitent quasiment aucun entretien !

Maintenant, c’est à vous de jouer !

La construction de votre terrasse en bois : les étapes
4 (80%) 13 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi