La passerelle Solférino en lames de terrasse ipé

Total
0
Shares

Une superbe passerelle à Paris entre les Quais : la passerelle Solférino

Passerelle Solferino en ipe

Cette superbe passerelle relie le quai Anatole-France (Musée d’Orsay) au quai des Tuileries (Jardin des Tuileries), à Paris. Finalisé et inauguré le 14 décembre 1999, ce pont comprend des fondations en béton et non en bois, comme on pourrait le penser. Les solides piliers soutiennent la structure et s’enfoncent à plus de 15 m dans le sol. Elle est constituée de 6 éléments pesant 150 tonnes au total. Ces éléments sortent des ateliers des établissements Eiffel. L’architecte (et ingénieur) chargé de ce gigantesque chantier est Marc Mimram.

Long de 106 m, ce magnifique arc métallique unique relie les deux rives séparées par la Seine. Lors de la première construction, en 1861, sous le règne de Napoléon III, le pont comptait 3 arches. Il a été détruit en 1961 puis reconstruit quelques années plus tard, sous la forme d’une passerelle piétonne en acier.

Le 9 octobre 2006, la passerelle Solférino devient la passerelle Léopold Sédar Senghor, en hommage à cet homme (poète, écrivain, académicien français et homme d’état sénégalais) et à l’anniversaire des 100 ans de sa naissance.

Le choix de l’ipé pour la terrasse Léopold Sédar Senghor (anciennement Solférino)

L’ipé est un bois très dense originaire du Brésil. Son avantage réside dans sa densité, ce qui laisse très peu apparaître les veines de l’arbre. À la pose, l’ipé est de couleur brune puis le temps aidant, les lames de terrasse grisaillent, comme c’est le cas sur la terrasse et le pont de Solférino. Ce bois est réputé pour se situer entre la stabilité et la durabilité. En effet, en vieillissant, ce bois grisaille, et change complètement de teinte. Son grain fin évolue de manière magnifique, donnant un cachet antique au bois.

La partie piétonne est entièrement recouverte de bois ipé, comme c’est le cas pour l’esplanade de la Bibliothèque François Mitterrand. Mais pour des raisons de sécurité, les lames ont été toutes recouvertes de bandes antidérapantes. Gardant tout son charme, le revêtement du pont offre de belles promenades au-dessus de l’eau. Des bancs ont été placés tout au long de la passerelle pour permettre aux visiteurs de marquer une pause dans la traversée.

Les lames de la passerelle ont été volontairement choisies fines pour un assemblage esthétique et harmonieux. Ainsi, le rendu est magnifique. Les lames de cette terrasse vieillissent tranquillement, tant sur les escaliers que les bancs et la promenade piétonne. De nombreux visiteurs foulent chaque année la passerelle pour se rendre d’un côté ou de l’autre des rives de la Seine.

PASSERELLE SOLFERINO

La passerelle Solférino en lames de terrasse ipé
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi