Durée de vie d’une terrasse bois

Total
0
Shares

La durée de vie la terrasse dépend de 2 critères :

  • Le choix des matériaux : platelage d’une part :  lame de terrasse, fixation, et structure d’autre part :  lambourde, et solives avec pour chacun une durabilité correspondant à l’exposition et aux intempéries de la terrasse
  • Une installation dans les règles de l’art pour permettre une bonne ventilation de l’ouvrage.

Des matériaux durables…bien choisi

Les essences de bois sont classées en classe de risques de 1 à 4 en fonction de leur classe d’emploi. Il faut donc utiliser les essences à bon escient.

Les classes de risques

Les cinq classes de risques déterminent la situation du bois en service et l’évaluation des risques d’altérations biologiques :

Classes de risquesSituation en serviceExemples d’emploisRisques biologiques
Classe 1Bois toujours sec. Humidité inférieure à 20 %Emplois intérieurs uniquement : meubles, parquets, lambris, menuiseries et aménagements intérieurs,…– Insectes
– Termites
Classe 2Bois sec mais dont l’humidité peut occasionnellement dépasser 20 %Charpente, ossatures correctement ventilées en service– Insectes
– Champignons de surface
– Termites
Classe 3Bois à une humidité fréquemment supérieure à 20  %Toutes pièces de construction ou menuiseries extérieures soumises à la pluie : bardages, fenêtres,…– Pourriture
– Insectes
– Termites
Classe 4Bois à une humidité toujours supérieure à 20 %Bois horizontaux en extérieur (balcons, coursives,…) et bois en contact avec le sol ou une source d’humidification prolongée ou permanente– Pourriture
– Insectes
– Termites
Classe 5Bois en contact permanent avec l’eau de merPiliers, pontons, bois immergés– Pourriture
– Insectes
– Térébrants marins

Pour les bois de structure (lambourdes, chevrons , solives) il est obligatoire d’utiliser des bois de classe 4. Tous ces bois sont en contact avec l’eau.

Pour le platelage, (lames de terrasse) il est conseillé d’utiliser des lames au minimum classe 3.

Qqs exemples :

  • Sapin traité autoclave : classe 3,
  • Mélèze : classe 3,
  • Douglas : classe 3,
  • Bois thermochauffé : classe 3/4 (selon l’essence)
  • Pin traité autoclave : classe 4  (uniquement si le traitement est correct, réalisé sur un bois sec.)

On peut donner une durée de 10 ans pour les platelages en classe 3 et de 20 ans pour les platelage en classe 4. Cette durée de vie dépend encore de l’exposition de la terrasse (régions, orientation Nord/Sud, bord de mer, termites…)

Bois exotique :

  • Garapa : classe 3
  • Bangkiraï, massaranduba, cumaru, ipé : classe 4

Les bois exotiques présentent plus de choix de bois imputrescibles. Cependant il faut encore faire attention à leur stabilité.

Exemple , un ipé sera plus stable qu’un cumaru , massaranduba ou bangkiraï.

Durée de vie d’une terrasse bois
3.4 (67.11%) 45 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi