Comment faire une terrasse sur un sol irrégulier

Total
0
Shares

Vous avez l’intention de rafraîchir votre espace extérieur en construisant une terrasse ? C’est un projet assez simple que vous pouvez réaliser vous-même. Cependant, si votre sol est irrégulier, la procédure à suivre sera légèrement différente. Lisez alors ce guide afin de réussir la réalisation de votre terrasse.

Planifiez le projet

Une fois que vous avez rendu le sol régulier, vous devez planifier votre projet de construction de terrasse. Déterminez les dimensions de cette dernière et son emplacement. Mesurez l’espace qu’elle occupera. Pour ne pas vous lancer dans de grands travaux, vous pouvez opter pour la construction d’une terrasse sur plot.

Il faut aussi penser aux meubles que vous voulez y mettre et prévoir de l’espace pour eux. La configuration et la taille des fondations dépendent également de ce à quoi la terrasse vous servira. Nombreux sont les paramètres qui entrent en ligne de compte pour cette étape.

Optez pour des matériaux adéquats

Pour faire une terrasse sur un sol irrégulier, vous devez sélectionner les matériaux simples à entretenir et qui résistent aux intempéries. Ainsi, vous pourrez faire un gain énorme de travail et de temps. Une terrasse peut être configurée et conçue de plusieurs manières.

Veillez à ce que les matériaux que vous choisissez soient de qualité supérieure et écologique. Choisissez le revêtement de sol idéal pour la terrasse (pierre naturelle, bois, béton brut, composite, bois, etc.).

Stabilisez le sol irrégulier

On appelle sol irrégulier un sol présentant de petites crevasses, des reliefs ou des cavités. Lorsque vous désirez faire une terrasse sur une telle surface, vous devez nécessairement vous assurer qu’il est entièrement horizontal en le remettant à niveau. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs méthodes. Le procédé à utiliser dépend de la différence de niveau.

Sachez que la pose d’une terrasse sur plots sera la solution la plus simple et rapide à mettre en œuvre. Equipés d’ergots réglables, la hauteur des plots est ajustable de façon à ajuster le niveau de votre sol sans gros travaux.

Le ragréage : la technique la plus courante

Simple à mettre en œuvre, le ragréage d’un sol irrégulier extérieur requiert quand même quelques aptitudes et un savoir en la matière. Plus courant, il consiste à boucher les trous et les fissures que le sol comporte. Cette méthode s’applique lorsque la différence de niveau est comprise entre 3 mm et 30 mm. Elle se fait avec le mortier de ragréage conçu pour l’extérieur,

On distingue deux types de ragréage. Il s’agit du ragréage auto-lissant qui convient aux surfaces aux petites irrégularités. Il y a aussi le ragréage fibré pour les sols ayant des irrégularités plus importantes ou une différence de niveau pouvant aller à 3 cm.

  • Dégraissez, nettoyez, laissez sécher votre sol et préparez-le bien avec un primaire adapté.
  • Coulez le mortier de réparation sur le sol et répandez-le pour reboucher les zones qui doivent l’être. 
  • Vous devez appliquer une égalisation auto-lissante.
  • Laissez le sol ragréé sécher complètement.

Les plaques de Fermacell

Les plaques de Fermacell représentent une chape sèche parfaite pour rendre plat un sol irrégulier lorsque vous ne pouvez pas utiliser le ragréage. Elles sont rapides à appliquer et s’adaptent à n’importe quel revêtement de sol, fixé avec de la colle ou flottant. Il faut étaler les granulés sur le sol puis les niveler à l’aide d’une règle. Enfin, apposez par-dessus les plaques de Fermacell.

La chape

Traditionnelle ou fluide, la chape est adaptée pour les sols ayant des imperfections plus substantielles, avec une irrégularité de 3 à 5 cm.

La sous-couche isofeutre

Ce procédé est réservé pour les cas de sol irrégulier où le niveau de sol est négligeable. La sous-couche isofeutre assure l’égalisation jusqu’à 2 mm. Elle optimise l’isolation thermique et acoustique du sol. Elle possède une apparence en rouleau ou en dalle. Pour trouver la meilleure solution pour stabiliser votre sol irrégulier, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Coulez une dalle béton

Après avoir mis votre sol à niveau, coulez une dalle en béton profonde d’à peu près 15 cm. Pour ce faire, il faut :

  • faire le coffrage qui maintiendra la dalle durant le temps de séchage avec des planches en bois ;
  • préparer une quantité suffisante de béton grâce à une bétonnière ;
  • basculer le bac dans une brouette puis transporter et verser le béton à l’endroit où vous désirez faire votre terrasse ;
  • utiliser une règle de chantier pour égaliser progressivement le mélange de graviers, d’eau, de ciment et de sable ;
  • laisser sécher pendant 24 heures et décoffrer.

Mettez en place le revêtement de sol

Si vous prévoyez de mettre en œuvre un revêtement de sol sur votre terrasse, il faudra atteindre 15 jours ou un mois pour qu’il se sèche. Il existe plusieurs revêtements possibles dont la pose de chacun d’eux doit suivre une méthode très précise.

Pour le sol carrelage

Ici, on a comme matériaux :

  • application de mortier ;
  • pose des carreaux ;
  • protection des intempéries avec une bâche ;
  • séchage en 48 heures ;
  • application des joints.

Les plots réglables sont adaptés à une pose de dalles céramiques également avec un simple adaptateur.

Pour le sol en bois

Vous devez fixer sur la dalle des solives en bois en laissant 40 cm comme espace. Sur ces dernières, il faut attacher des lames en bois de manière perpendiculaire. Vous pouvez aussi opter pour les revêtements en pierre naturelle ou en résine. Mais pour avoir une finition parfaite, vous devez recourir à un professionnel.

La pose sur plots réglables d’une terrasse bois est ultra simplifiée également. Découvrez comment calculer le nombre de plots nécessaires à votre projet dans cet article.

En conclusion, voilà les étapes à suivre pour faire une terrasse sur un sol irrégulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi