Rénovation énergétique : les solutions de financement disponibles en 2019

Total
0
Shares

Réaliser des travaux dans sa maison est un geste tout à fait naturel. En effet, que l’on ait acheté un bâtiment neuf ou bien une bâtisse ancienne, ou encore si l’on a décidé de construire une demeure, effectuer des travaux de rénovation peut, tôt ou tard, arriver. Dans tous les cas, il est important de considérer le fait que trouver une source de financement fiable est par conséquent de mise. En ce qui concerne la rénovation énergétique, les propriétaires de maison ont à leur portée des aides financières ainsi que des solutions de financement intéressantes. En voici notamment trois pour cette année 2019.

L’exonération temporaire de taxe foncière, une aide conséquente

Dédiée aux propriétaires désirant réaliser une rénovation énergétique de leur maison ancienne dont la construction date d’avant 1989, l’exonération temporaire de taxe foncière est un dispositif qui apporte sa contribution à l’économie d’énergie des foyers. Pour un aménagement extérieur (l’isolation thermique de sa terrasse en bois par exemple), ou pour des installations intérieures (telle l’isolation des murs et du plancher), les travaux énergétiques seront notamment encouragés par l’exemption de taxes foncières durant une période de 5 années. Quant au taux d’exonération, il varie en général entre 50 % et 100 %.

Le crédit immobilier pour la réalisation des travaux énergétiques

Souscrire à un prêt bancaire est la prochaine solution de financement de rénovation énergétique la plus à privilégier. Le crédit immobilier représente une ressource de choix pour la simple raison qu’il soit plus ou moins accessible à presque tous les porteurs de projet, à condition bien sûr qu’ils présentent les critères demandés. D’autre part, les emprunteurs auront l’occasion de disposer de la somme dont ils auront exactement besoin pour la réalisation des travaux de rénovation.

Que ce soit pour l’achat des matériaux et matériels nécessaires ou bien pour le règlement de la rémunération de l’entreprise qui se chargera des travaux, le prêt bancaire est une réelle opportunité à saisir. Opter pour une simulation de crédit immobilier avant de se lancer dans la demande de ce type de financement reste une précaution tout indiquée.

Les subventions de l’ANAH qui s’adresse aux foyers à faible revenu

Parmi les aides financières qui restent remarquables pour cette année 2019, on a bien sûr les subventions de l’ANAH ou Agence Nationale pour l’Habitat. L’organisme en question propose une palette intéressante de subventions qui seront reconduites en 2020. Ces aides sont toutefois réservées sous conditions de ressources.

En premier lieu, il y a l’audit énergétique gratuit. Cette subvention suppose notamment que l’ANAH offre la réalisation d’un audit énergétique gratuit aux foyers qui ont des moyens financiers limités. En second lieu, on a le fameux programme « Habiter mieux » qui fait bénéficier d’une prime dont le montant est fixé en fonction du gain énergétique que garantissent les travaux de rénovation effectués. À titre d’exemple, on a pour une garantie de 25 % une prime qui peut s’élever jusqu’à 2 000 €.

Le chèque énergie pour régler les factures et les travaux énergétiques

Une autre aide pour la rénovation énergétique qui vaut le détour pour l’année 2019 : le chèque énergie. C’est en fait une aide financière qui donnera l’occasion aux foyers les plus démunis de payer leur facture d’énergie et même de concrétiser leur projet de rénovation énergétique. Ce dernier vise en général à réduire la fameuse facture énergétique. Par ailleurs, la plus grande nouveauté dans ce domaine pour 2019 est le fait que le budget qui sera alloué aux chèques énergie enregistrera une augmentation. Par conséquent, les ménages français qui sont éligibles à ce type d’aide reçoivent désormais 200 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi