Construire une terrasse en bois comme un charpentier

Total
0
Shares

La construction d’une terrasse est l’un des dix projets de bricolage les plus faciles à réaliser, mais beaucoup de choses peuvent mal tourner s’il s’agit de votre première terrasse. Si vous n’avez jamais conçu ou construit une terrasse, prenez le temps, d’apprendre à en construire une correctement. Les bricoleurs peuvent économiser jusqu’à la moitié du coût d’une terrasse installée par un professionnel en la construisant eux-mêmes, mais seulement s’ils le font bien la première fois.

Le matériel à choisir pour construire sa terrasse : Bois ou composite ?

Si de nombreux propriétaires aiment le romantisme et l’attrait d’une terrasse en bois, beaucoup d’autres apprécient le faible entretien, la durabilité et la facilité d’utilisation des terrasses en composite. Le choix d’une terrasse au niveau du sol, peut entraîner de l’humidité ainsi qu’une accumulation de feuilles et de débris. Le choix entre le composite et le bois est une décision vraiment cruciale. Attendez-vous à devoir choisir entre du bois traité, du cèdre, du bois dur, du séquoia, du bois dur tropical, des composites ou de l’aluminium.

Libre flottant ou Fixe

De nombreux propriétaires préfèrent une terrasse autoportante (qui n’est pas attachée à leur maison). On les appelle aussi “terrasse flottante”. Non seulement les terrasses flottantes ne sont pas soumises à de nombreuses normes de construction, mais elles peuvent également être montées sur des piliers en béton plutôt que sur des poteaux enfoncés dans le sol, comme c’est le cas pour les terrasses attachées à une maison. Les terrasses flottantes sont souvent utilisées pour les installations extérieures telles que les bains à remous, les piscines, les pataugeoires…

Taille, Poids et sécurité

Lorsque vous concevez une terrasse en bois, quelle que soit sa taille, pensez à l’usage que vous comptez en faire, à sa taille, au poids maximum qu’elle doit supporter (personnes, bains à remous, plantes, meubles, etc.) et au type de semelles, de poutres, de suspensions, d’escaliers, de rampes et de matériaux que vous utiliserez.

Bricoleurs ou Charpentier

Il ne fait aucun doute qu’un Charpentier peut installer votre terrasse en bois en quelques jours (comme cette entreprise de charpentier à Bordeaux)​et garantir sa sécurité, sa durabilité et son respect des normes. Mais pour le bricoleur avide, motivé et dévoué, une terrasse est un projet qui peut devenir une source durable de fierté et d’accomplissement. C’est à vous de peser le pour et le contre du bricoleur par rapport au charpentier. Le coût est une chose, la sécurité en est une autre.

Les plans de la terrasse

Il existe des centaines de plans de terrasse gratuits en ligne. Ils ont fait tout le travail pour vous, y compris la détermination des matériaux ou la “liste de coupe”. Ils vous proposent généralement une analyse du coût par m² ou un calculateur que vous pouvez utiliser pour déterminer le coût de votre terrasse en fonction de la superficie en mètre carrés.

Normes de construction

La raison principale pour laquelle la plupart des terrasses sont ratées est qu’elles ne respectent pas les normes de construction. Les normes du bâtiment sont un ensemble de règles, de normes et de procédures qui précisent les normes de matériaux et de conception des objets construits, tels que les bâtiments, et des objets non construits, c’est-à-dire la plomberie et l’électricité. Les normes du bâtiment réglementent la conception et la construction des structures afin de protéger l’intérêt et la santé du public. Obtenez un permis de construire avant de commencer les travaux afin de vous assurer que votre structure est conforme au code de l’urbanisme.

N’essayez pas d’économiser de l’argent en lésinant sur les matériaux. Les matériaux moins chers entraînent souvent des terrasses de mauvaises qualités. N’utilisez pas de bois non traités. Il se détériore beaucoup plus vite. Les suspentes de solives sont un élément essentiel de toute construction de terrasse. Utilisez-les. Les clous et même les vis ne sont pas assez résistants pour monter les traverses, et ces planches peuvent céder sans crochets. Utilisez des semelles, des solins et des matériaux appropriés. N’essayez pas de “faire avec” ce que vous avez sous la main. Évitez de boulonner les poutres de terrasse directement sur les côtés des poteaux de soutien, pour quelque raison que ce soit. Utilisez un poteau de soutien à tous les points de jonction des poutres. Un nombre réduit de poteaux entraîne des charges plus importantes au niveau des assemblages des lames. Même si vos boulons ne se cisaillent pas sous l’effet du poids, le bois peut se déchiqueter et entraîner la rupture du tablier. Utilisez des vis à tête torx ou carrée, en acier inoxydable au zinc ou en bronze au silicium. Non seulement les vis ne se desserrent pas comme des clous, mais elles empêchent le bois de se déformer. Utilisez des vis à bois pour terrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *