Comment préparer votre sol avant la construction d’une terrasse en bois ?

Total
0
Shares

L’installation d’une terrasse en bois a toujours été tendance. Ce dispositif change la configuration de votre espace et le rend plus accueillant et plus chaleureux. Cet aménagement extérieur constitue aussi un prolongement esthétique de choix, d’autant plus que vous avez le choix entre plusieurs essences de bois. Si vous avez en projet de construire une terrasse en bois, vous devrez avant tout procéder à la préparation du sol. Cette étape est incontournable.

La préparation du sol en amont

Toute construction de terrasse en bois demande que vous soyez en règle vis-à-vis de l’administration de votre commune. Rendez-vous donc auprès de la Mairie pour avoir de plus amples informations. Toutefois, cette démarche ne sera pas nécessaire si la hauteur de la terrasse n’atteint pas 60 centimètres. Pour en être sûr, il faut prendre les mesures à partir du sol du terrain. De même, si la surface de votre terrasse doit dépasser 20 m², vous devrez faire une demande de permis de construire.

La demande de permis de construire est sujette au remplissage du formulaire CERFA N° 13406-03. Un complément de dossier est fait avant que vous ne fassiez le dépôt à la Mairie de votre commune. Le document est envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception et doit être soumis en quatre exemplaires. Le délai d’instruction est de deux mois et en cas de refus, deux autres mois vous sont accordés pour une demande de révision. Par contre, si votre requête est acceptée, un mail ou un courrier postal vous est envoyé.

Les différentes étapes

Une fois les démarches administratives remplies, commencez la préparation proprement dite. Elle va consister en une prise en compte des éléments physiques de l’espace dont vous disposez.

Le décapage chimique

Le décapage chimique est une étape jugée inutile par nombre de personnes. Ne la sautez surtout pas si vous disposez du matériel nécessaire ou avez les moyens de vous en procurer. En effet, ce procédé va empêcher les herbes et les plantes de pousser à nouveau sur le sol à exploiter pour la terrasse. Une fois que le sol sera à nu grâce au glyphosate, les travaux restants seront plus faciles à exécuter.

Le lissage

Avant même d’en arriver au lissage, servez-vous de cordages et de bâtons en bois pour une délimitation du pourtour. Vous aurez ainsi un aperçu de ce que sera cet espace, une fois que vous aurez terminé. Ensuite, l’étape du lissage sera celle où vous aplanirez le sol. Une difficulté se posera à ce niveau selon que votre sol soit non sablonneux ou meuble.

Dans le premier cas, utilisez une plaque vibrante pour le terrasser. Posez maintenant un feutre imputrescible ou géotextile. Dans le second cas, vous devrez couler une dalle en béton d’une épaisseur comprise entre 5 et 8 centimètres.

Dans l’un ou l’autre des cas, veillez à ce qu’aucune irrégularité ne soit présente sur le terrain. Le sol préparé doit être parfaitement aplani pour que votre objectif soit atteint. Précisons que les terrasses doivent être construites en dessous du seuil de votre porte. La hauteur conseillée est de 3 cm. Prévoyez également une légère pente d’un centimètre par mètre carré. Cette variation du niveau de terrassement servira à évacuer aisément l’eau de pluie vers votre jardin ou vers une fosse. La conséquence directe est l’absence d’humidité sur le sol de votre terrasse.

Par ailleurs, une telle tâche requiert du tact, des compétences, un savoir-faire et le matériel adéquat. Ainsi, si vous estimez que vous n’en êtes pas à la hauteur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Poser une terrasse : les supports

La dernière étape qu’est la mise sur pied des supports n’est pas aussi délicate que la précédente. Débutez alors avec le choix du support. Vous ne devrez pas négliger ce point. En effet, c’est bel et bien à ce stade que certains éléments comme le barbecue ou la jardinière trouveront une place. Les supports qui interviennent généralement dans la pose d’une terrasse sont la chape béton, les plots et les parpaings.

La chape béton est une couche de mortier conçue avec du ciment, de la chaux ou de la résine. Elle sert à niveler ou à aplanir les surfaces dans l’objectif qu’elles reçoivent une ou plusieurs couches extérieures. Les plots, quant à eux, sont encore appelés plots de fondation. Ils répartissent les charges sur le sol.

Enfin, les parpaings sont des blocs de béton creux ou des blocs de pierre. Ils assurent souvent la solidité des murs. Dans le cadre de la préparation du sol de votre terrasse, les parpaings vont soutenir les lambourdes. Pour plus de conseils, les experts d’.info-mag-annonce.com ont rédigé pour vous différents articles sur le sujet de la maison.

La terrasse en bois nécessite de bons fondements. Par conséquent, sa mise en place doit être votre priorité afin de garantir une exploitation pérenne de cet espace de votre arrière-cour. Elle commence en amont avec les démarches administratives, continue avec plusieurs phases et s’achève par la pose de supports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi