Lexique

 

Aubier

Partie du tronc située entre le cœur et l’écorce

Autoclave

appareil dans lequel on place des bois pour les imprégner d’un produit de traitement par une alternance de cycles vide et pression.

 

Bande bitumineuse

bande d’étanchéité composée d’une armature enrobée de bitume. Le bitume est un matériau hydrocarboné noir ou brun foncé, naturel ou provenant de la distillation du pétrole, solide à température ambiante, il devient liquide par élévation de sa température. Son transport et sa mise en œuvre se font généralement entre 150 et 180 °C. Il est utilisé dans des matériaux et produits d’étanchéité.

Bardage

Lames de bois qui viennent couvrir la façade d’une maison ossature bois ou plus rarement d’une maison en bois massif. Le bardage est implanté horizontalement le plus souvent, avec 3 types de pose possibles : la pose à recouvrement ou en clin, la pose à chevauchement et la pose à embrèvement (emboîtement par rainures et languettes).

Bois d’ossature

Bois utilisé pour les éléments de structure d’une maison ou d’un autre bâtiment.

Bois parfait

Dans l’arbre vivant, couches internes de bois qui ne contiennent plus de cellules vivantes ; on le dénomme duramen quand sa couleur le distingue visuellement de l’aubier.

Bûchage :

élimination des pièces vermoulues ou pourries d’une pièce de charpente.

 

Cellulose

Polymère naturel de glucose, extrait du bois dont il constitue la paroi des cellules

Chape

ouvrage d’étanchéité homogène d’une certaine épaisseur

Caillebotis

panneau à claire-voie constitué soit d’une grille de lames métalliques, soit de baguettes de bois assemblées en quadrillage, soit de matière moulée. On le rencontre sous forme de grilles de caniveau, marches, passerelles, planchers techniques ou de terrasse, …

 

D.T.U

Les DTU ou Documents Techniques Unifiés sont des documents qui contiennent les règles techniques relatives à l’exécution des travaux de bâtiment. Ils sont reconnus et approuvés par les professionnels de la construction et servent de référence aux experts des assurances et des tribunaux. Leur non-respect peut entraîner l’exclusion des garanties offertes par les polices individuelles de base.

Durament

Partie interne du tronc, correspondant au bois parfait, mais dont les cellules se chargent de dépôts de sécrétion et de pigments, le faisant paraître plus foncé que l’aubier. Le duramen est généralement moins sensible aux attaques biologiques que l’aubier et le bois parfait.

 

Elancement

rapport entre l’épaisseur et la largeur d’une lame : une lame de 140mm de large et de 20 mm d’épaisseur a un élancement de 140/20=7

Emmarchement :

Longueur utile des marches.

Entraxe

distance qui sépare les axes parallèles de deux colonnes, barreaux ou balustres consécutifs

 

FSC

Le Forest Stewardship Council, ou Conseil de bonne gestion forestière, est une organisation non gouvernementale qui certifie l’exploitation raisonnée et la gestion durable des forêts mondiales

Fente

Séparation du bois dans le sens de la longueur, généralement en travers ou par les cernes qui est généralement le résultat du séchage.

 

Garantie décennale

Assurance de responsabilité civile contractée par un constructeur et qui couvre le client contre tout vice pouvant rendre le bâtiment impropre à sa destination. Cette assurance est obligatoire et ne s’applique qu’aux seuls dommages matériels dans la limite du coût des travaux permettant d’y remédier.

Géotextile

désigne diverses membranes tissées ou non, enduites de matières imperméabilisantes. En général fournis en grandes dimensions, les géotextiles servent à réaliser des étanchéités enterrées dans les sols aquifères, vastes bassins, retenues d’eau, …

Giron

Largeur de la marche mesurée de nez à nez sur la ligne de foulée.

Grisaillement

Effet des ultraviolets et de la pollution qui font perdre au bois sa couleur d’origine sur quelques centièmes de millimètre. Cette modification de teinte n’affecte en rien la résistance de la maison bois dans le temps.

 

H.Q.E. (haute qualité environnementale)

Démarche de construction composée de 14 objectifs à atteindre répartis en 2 catégories :

Impact extérieur

  • Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat
  • Choix intégré des procédés et produits de construction
  • Chantier à faibles nuisances
  • Gestion de l’énergie
  • Gestion de l’eau
  • Gestion des déchets d’activités
  • Entretien et maintenance

Confort intérieur

  • Confort hygrothermique
  • Confort acoustique
  • Confort visuel
  • Confort olfactif
  • Conditions sanitaires
  • Qualité de l’air
  • Qualité de l’eau

 

Insectes à Larves Xylophages

Insectes dont les larves se nourrissent du bois. Les plus courants sont les lyctus, les capricornes des maisons et les vrillettes.

 

Lambourde :

pièce de bois horizontale, scellée le long d’un mur ou accolée contre une poutre, pour porter les abouts des solives d’un plancher

Lamellé-collé (bois lamellé-collé)

Technique de fabrication qui permet la réalisation de pièces de bois de grandes tailles à partir de lamelles de plus faibles dimensions. Lors du collage, le sens des fibres est alterné pour offrir une plus grande résistance et une meilleure tenue dans le temps. On a très souvent recours aux poutres lamellées-collées pour soutenir les toitures de gymnases, bâtiments industriels ou publics de grandes superficies. De plus en plus, les constructeurs utilisent le lamellé-collé pour construire des murs en bois massif.

Limon

Pièce de bois principale recevant les marches et, éventuellement, des contremarches et une rampe

Longrine

Pièce d’infrastructure d’allure horizontale, servant à répartir des charges ou à les reporter vers des appuis

 

Madrier

Pièce de bois rabotée à la forme rectangulaire utilisée dans la construction des maisons en bois massif.

Muralière

poutre ou lambourde scellée le long d’un mur

 

Ossature bois

Technique de construction bois basée sur la fabrication d’un « squelette » fait de poutres de bois porteuses entre lesquelles est placé l’isolant (laine de verre, de roche ou chanvre…). Cette structure est ensuite fermée le plus souvent par du bardage à l’extérieur, parfois par des panneaux recouverts de crépi.

 

Platelage

ensemble de planches ou de madriers assemblés bord à bord

Plot

pièce verticale porteuse en béton ou en polypropylène. Peut être réglable.

Poteau

pièce verticale porteuse en bois ou en métal

 

Remblai

masse de terre rapportée et compactée pour surélever par remblayage ou remblaiement une partie de terrain, combler une déclivité, épauler le pied d’un mur, former un terre-plein …

Résine

Substance végétale naturelle provenant de divers arbres et plantes, en particulier des conifères.

 

Solive

longue pièce de bois ou profilé métallique dont les extrémités prennent appui sur les murs porteurs ou sur une poutre pour composer l’ossature rigide d’un plancher

 

Tanin

Composé du boisé caractéristique du bois de chêne

Terrassement

Tout ouvrage destiné à modifier les formes d’un terrain, pour y réaliser des travaux (constructions, pose de canalisations, …). Les fouilles, déblais, remblais, tranchées, nivellements, …, sont des ouvrages de terrassement

Traitement par autoclave

Le bois est un matériau robuste. Mais pour certaines essences plus fragiles destinées à être surexposées aux intempéries (bords de mer…), un traitement autoclave est nécessaire pour renforcer leur résistance. Ce traitement permet également de protéger le bois des attaques d’insectes xylophages ainsi que des champignons. Le traitement par autoclave consiste à insérer le bois dans un caisson hermétique puis à créer un vide d’air. Ensuite, le bois est imprégné de produit jusqu’à remplissage complet de toutes les cellules du bois. Pour y parvenir, ce procédé est réalisé sous pression.

Tuilage

distorsion d’une pièce de bois dont une face devient convexe ou concave, en travers du fil

 

Usinage

Ensemble d’opérations consistant à donner à une pièce de bois la forme finale, les surfaces définitives et toutes les cotes de dimensions nécessaires à sa mise en œuvre

 

Veinage ou veinure

ensemble des veines et marbrures d’un matériau. Effet visuel produit par les veines du bois, du marbre, … ou de leur imitation en peinture

Veine

dans le bois ensemble de vaisseaux apparents entre deux cernes, dans le sens des fibres ; les veines sont mises en évidence par le tranchage

Vermoulure

Altération du bois transformé en poussière par le travail des insectes.

Vieillissement du bois

Modifications d’aspect du support bois (éclaircissement, brunissement, grisaillement…).

Recherche associée pour lexique

  • lexique