Bois modifiés thermiquement

Les bois thermotraités

Ce procédé a été découvert dans les années 1970, totalement par hasard. C’est en travaillant sur les carburants de substitution que René Guyonnet, professeur à l’école des Mines de Saint-Étienne, a découvert les qualités de durabilité du bois chauffé à très haute température.

 

Les bois modifiés thermiquement ne doivent plus être considérés comme du bois massif naturel. En effet, certaines caractéristiques de la matière première d’origine peuvent significativement évoluer. On dénombre de plus en plus de procédés, issus de recherches très poussées en laboratoires  permettant de transformer les caractéristiques d’un bois commun en un bois avec des qualités exceptionnelles : les deux plus importantes sont la stabilité dimensionnelle et la durabilité.

 

Le thermo-traitement est un traitement sous haute température.

En général, plus le processus s’effectue à température élevée (jusqu’à 250 °C environ), plus la durabilité est améliorée et plus les caractéristiques mécaniques se dégradent. En revanche, la compatibilité avec une classe d’emploi 4 (objectif à atteindre pour la plupart des conceptions de platelages actuelles) est à démontrer par essai au cas par cas.

 

Si cette compatibilité est démontrée, il y a donc toutes les chances pour que les caractéristiques mécaniques soient plus faibles que celles du bois d’origine, surtout au niveau de la résistance à l’impact. Il est totalement exclu d’utiliser les normes correspondants aux bois naturels pour évaluer ses propriétés. Chaque marque commerciale doit évaluer ses caractéristiques propres, ce qui doit conduire à un surdimensionnement par rapport aux bois d’origine. La faiblesse des caractéristiques mécaniques étant accrue, des dispositions particulières sont à définir, notamment au niveau des fixations (pré-perçage et vissage systématiques).

 

 Les principales marques commerciales proposant des bois thermo-traités sont :

ThermoWood® Finlande, Perdure® Canada, Rétification® France, PLATO® Pays-Bas, OHT Allemagne.

 

Lame en pin sylvestre thermotraitée (Lunawood)

 entre 35 et 50 euros TTC /m2

Le thermotraitement peux concerner d’autres essences comme le frêne ou encore le Bambou.

Recherche associée pour bois modifies thermiquement

  • bois modifies thermiquement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *